> Inscrivez-vous sur notre site !  puces de couleur
En cliquant ici, ou sur le lien "S'inscrire" présent en bas de toutes les pages de ce site, vous pouvez vous créer un profil personnalisé sur notre site qui vous permettra ensuite de vous abonner aux sujets qui vous intéressent, et de recevoir nos informations.
L'adresse email que vous nous confiez lors de votre inscription est protégée et utilisée exclusivement pour le site Internet de la Mairie de Gorbio (voir nos Mentions Légales).
Actualités générales : FETE DE LA SAINT-BARTHELEMY
le 25/08/2016 10:00:00


Le traditionnel discours du Maire...



« Merci de votre présence nombreuse qui traduit votre attachement à une très ancienne tradition par laquelle la communauté gorbarine honore et fête son St patron Barthélémy.

Vous me pardonnerez de m’adresser à vous à la première personne mais le discours du maire, fait aussi partie de la dite tradition.

Je souhaiterais tout d’abord rendre hommage aux élus femmes et hommes de mon équipe municipale et leur témoigner ici toute mon amitié et ma reconnaissance.

Leur point commun c’est l’esprit de solidarité qui les anime et qui nous rend forts dans les épreuves…

J’utilise ce dernier terme, car la gestion communale est un combat au quotidien.

Beaucoup de travail pour lequel il faut toujours être disponible et exigeant face à tout ce qui nous est imposé de normes, de règlementations nouvelles, de changements et de responsabilités de plus en plus nombreux.

Merci à Roland notre premier adjoint responsable des finances mais qui assume aussi nombre de travaux au quotidien.

Merci à Agnès pour toute sa disponibilité dans les affaires scolaires, pour les besoins de nos écoles, des rythmes scolaires etc… etc…

Merci à Marie-Pierre pour sa gestion généreuse et éclairée du CCAS et affaires sociales.
Marie-Pierre avec un cœur « gros comme ça ».

Merci à Marie-Christine qui se bat pour améliorer et rénover le patrimoine, à qui l’on doit le projet de la restauration complète de la chapelle des pénitents dont les travaux débuteront en octobre prochain.

Façade, toiture, fenêtres, porte, décoration intérieure, autel, faux marbres, fresques anciennes et nouvelles, boiseries, éclairages, sonorisation, tableau de l‘autel et son cadre etc…

Merci à Anne-Lise et Gilbert lesquels dans le cadre de la commission d’urbanisme ont la lourde tâche de la modification de notre PLU et qui se battent pour notre environnement et notre qualité de vie.

Merci à Alain qui malgré ses problèmes de santé a assumé le suivi des travaux de la réfection récente du chemin du Doyen Rochard, du parvis empierré de la chapelle St Lazarre et qui dans le cadre du nouveau programme de voirie, suivra l’aménagement d’un premier réseau de pluviales dans le vieux village en attendant d’autres pour le confort des habitants lors des épisodes pluvieux.

Merci à Cyril qui nous propose toujours de bons projets d’aménagements de nature dans le cadre des programmes forestiers.

Merci à Paulo qui gère le fonctionnement de la salle Henri Monin qui est de plus en plus louée et qui rapporte à la commune.

Paulo qui attend impatiemment que la commune fasse l’acquisition des 6000 m2 autour des tennis, pour y réaliser son projet d’espace sportif, avec pour débuter, une grande plateforme de skate pour nos ados et deux stades de calcetto pour les footballeurs.

Merci à Doume qui, malgré un métier très contraignant assume les commissions qui lui sont attribuées.

Merci à Véronique qui gère le matériel et les produits d’entretien de tous les bâtiments publics et a amélioré les gites communaux.

Mais le mérite en revient aussi à la qualité et au sens du service public du personnel administratif communal : Fred, popy, Danielle, Sylvia, Jocelyne.

Merci aux employées des écoles dont je ne reçois des parents que des compliments, Chantal, Stéphanie, Patricia KAPPLER et Patricia MANGONI, Laetitia, Delphine, Monique et Najma.

Merci aux employés des services techniques, Éric, René, Jérôme et Saïd… Je suis conscient de la difficulté de leur tâche car il faut s’adapter au quotidien à des imprévus, palier aux incivismes et assumer des travaux supplémentaires dans les nouveaux espaces et bâtiments publics.

Il pourrait vous sembler que pour un petit village comme nous, le personnel communal apparaisse important.

En réalité, en temps complet, Gorbio n’a pas plus d’employés qu’en 2001 lorsque je suis rentré à la mairie.

Ce qui démontre d’une gestion rigoureuse et j’en remercie la commission du personnel.

Je souhaiterai remercier vivement et avec cœur plus que raison tous les bénévoles nombreux de Gorbio ceux qui œuvrent dans les associations : le sport, les anciens, l’aide aux devoirs, les pénitents, les chasseurs et bien sur les bénévoles des rythmes scolaires de nos deux écoles, ceux de la bibliothèque municipale etc…

Enfin, la joyeuse et nombreuse équipe des fêtes de Gorbio et de son festival qui a rencontré cette année un succès sans précédent.

Je vais essayer aujourd’hui d’être un peu moins long que de coutume, et je terminerai par le projet de reconstruction des ruines du haut village.

Ce projet, pour lequel nous nous battons depuis si longtemps, douze ans pour en acquérir la maitrise foncière, a obtenu un permis de construire délivré par la DDTM et l’ETAT et a reçu un avis favorable des Bâtiments de France, avis nécessaire et prépondérant contrairement à ce que l’on a pu lire sur une lettre anonyme.

Ce permis malheureusement a fait l’objet d’un recours d’un riverain qui est venu habiter au village mais ne veut pas de voisins.

Ce projet est, dans son volume, le seul qui permette d’équilibrer financièrement l’opération… ce que refusent de voir certains esprits immobiles.

Ce projet est le seul qui éviterait à la commune d’être endettée pour plusieurs générations…..

Vous le savez c’est le projet qui m’a motivé en 2014 à solliciter vos suffrages.

Je vous le dis ici, solennellement si à la fin du mandat, ce projet n’est pas initié, les travaux engagés, je serai présent… très présent dans les élections municipales de 2020.

Je préférerais être battu aux élections, il n’y a rien de déshonorant en cela, que de renoncer à la promesse que je vous ai faite et que de faillir à mes engagements.

En attendant avec mes amis de la majorité municipale, nous irons au bout de ce pourquoi, nous avons été élus dans ce mandat.

Car le chemin est encore long et je terminerai par ces vers que j’affectionne du grand poète espagnol ANTONIO MACHADO :

«Caminente
No hay camino
El camino
Lo hace
Al andar ».

“Marcheur
Il n’y a pas de chemin
Le chemin
Tu le traces
En avançant ».

 

Merci




 

Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
> Agenda
Mois précédentAoût 2017Mois suivant
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
Aujourd'hui
> Liens utiles